Merci !

La revue n’existe que grâce à une conjonction inespérée de facteurs, d’énergies et de facteurs. Il y a ceux qui traduisent et éditent la revue, bien sûr, mais aussi ceux qui nous soutiennent financièrement, et enfin ceux qui parlent de nous. Et puis bien sûr nos amis lecteurs : faut-il encore rappeler leur importance ? C’est pour eux, pour vous que nous traduisons, et c’est aussi grâce à vous que nous pouvons le faire.