Appels à Textes

Des appels à textes… mais ne devrions-nous pas plutôt parler d’appels à traduction ? Des considérations d’ordre techniques nous ont fait préféré le terme « texte » dans le menu, mais ce que nous aimons recevoir ce sont des textes étrangers, de l’autre, de l’étrange linguistique, bref, des traductions. Des appels, à traductions donc, sont ouverts en permanence. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, de vous mettre en quête du texte prodigue, assurez-vous d’avoir pris connaissance de la ligne éditoriale, des modalités de proposition des textes, et du fonctionnement du comité de lecture.

Si l’appel à traductions pour le deuxième numéro consacré au Silence est maintenant clos, nous pourrions vraiment être intéressés par un texte puissant dont la traduction est achevée, les besoins en relecture limités, et dont les droits sont libres ou facilement négociables. Ce sont là des exigences nombreuses, mais le calendrier est très serré.

Ceci étant dit, c’est surtout pour le troisième numéro sur le thème du Naufrage que nous attendons des textes. L’appel à traductions, ouvert jusqu’en février 2021, est consultable ici. Précisons que le thème a cette fois été choisi par l’ensemble des membres de l’association suivant un vote de Condorcet. Le précédent avait lui eu la préférence du public (il y avait deux autres possibilités, bleu et exil), avec un total de près de 450 votants.

La mise sur pied d’un numéro Athématique rend possible la soumission de textes autres qui vous sont chers, mais avec des attentes plus élevées, dont vous pourrez prendre connaissance ici.

Le thème du quatrième numéro n’est pas encore connu, mais devrait être annoncé à l’automne 2020, dans la foulée du lancement du deuxième numéro. Les modalités du choix du thème n’ont pas encore été définies.